3 Sep - 2022 | par Luc Turgeon

Hockey – Championnat du monde

L’équipe canadienne domine et file vers la finale

Nouvelle

Photo: Twitter / Hockey Canada

Montréal, 3 septembre 2022 – Les hockeyeuses canadiennes ont vu 8 de leurs 56 lancers trouver le fond du filet samedi, en route vers un gain de 8-1 contre les Suisses, en demi-finale du Championnat du monde disputé au Danemark. Elles affronteront les Américaines en grande finale, dimanche.

Les représentantes de l’unifolié n’ont pas perdu de temps avant de causer des ennuis à leurs adversaires, particulièrement à la gardienne Saskia Maurer. Cette dernière avait déjà fait face à 14 lancers en première période, contre seulement deux pour la Québécoise Ann-Renée Desbiens.

« C’est quelque chose dont on avait discuté dans le vestiaire avant la partie. On voulait connaître un début de match rapide et mettre beaucoup de pression sur l’équipe adverse », a souligné Desbiens, en entrevue avec Sportcom. « Il fallait marquer tôt dans la partie pour les mettre sur les talons et on a réussi. »

Kristin O’Neill a ouvert la marque en inscrivant son premier but du tournoi. Bien positionnée devant le filet, elle a fait dévier un tir de sa coéquipière Ella Shelton. Dix secondes plus tard seulement, ce fut au tour de Jessie Eldridge de s’imposer pour doubler l’avance canadienne. Emma Maltais se trouvait derrière le but de Maurer lorsqu’elle a remis le disque à Eldridge. Shelton a quant à elle reçu une deuxième mention d’aide sur la séquence.

En parfait contrôle, la formation canadienne n’a pas ralenti pour autant.

« On se préparait aussi pour la partie de dimanche, alors il fallait continuer nos bonnes habitudes ! On s’est concentrées sur ce qu’on pouvait faire pour se préparer le mieux possible et s’assurer d’être prêtes pour demain », a indiqué Desbiens.

Le rythme a ainsi été maintenu et les joueuses de la Suisse ont été débordées en début de deuxième. Brianne Jenner a d’abord profité d’un retour de lancer effectué par Jocelyne Larocque, puis Sarah Fillier en a fait autant après une manœuvre d’Emily Clark pour réussir son cinquième but du tournoi et faire 4-0.

Le Canada menait alors 24-2 au chapitre des tirs au but. La Suisse a réduit l’écart à trois buts lors d’un double avantage numérique grâce à Lara Christen.

À l’instar de la deuxième période, les Canadiennes ont entamé le dernier engagement en force. La capitaine Marie-Philip Poulin a marqué son premier but avant d’orchestrer celui de Sarah Nurse, meilleure pointeuse des Jeux olympiques de Pékin, qui a porté le pointage à 6-1 en avantage numérique.

Poulin a inscrit son deuxième de la rencontre moins de deux minutes plus tard, puis Emily Clark a marqué le huitième but canadien.

Ann-Renée Desbiens n’a reçu que six tirs dirigés vers elle dans la victoire.

En ronde préliminaire, la troupe de l’entraîneur-chef Troy Ryan l’avait emporté 4-1 face à la Suisse. Elle a maintenant rendez-vous avec celle des États-Unis pour l’obtention de la médaille d’or. Plus tôt cette semaine, les Américaines l’avaient emporté 5-2, où une baisse d’intensité avait coûté la victoire aux Canadiennes.

Aux dires d’Ann-Renée Desbiens, la victoire de samedi a de quoi motiver l’ensemble de son équipe, qui tentera de défendre son titre de championne du monde acquis l’an dernier, à Calgary.

« Il va falloir continuer à mettre de la pression sur les défenseures adverses, envoyer la rondelle au filet et avoir des joueuses prêtes à prendre les retours. On voudra être physiques, mais rester disciplinées. Ce sont de petites choses sur lesquelles on se concentre depuis le début du tournoi et qu’on a réussi à mettre en application aujourd’hui », a conclu la gardienne.

Les Américaines ont quant à elles remporté leur demi-finale au compte de 10-1 contre les Tchèques.

Vous pourriez aussi aimer...

5 Oct - 2022 | par Mathieu Laberge

Entre soulagement et fierté

Un athlète de haut niveau qui prend sa retraite n’a pas que des impacts sur sa propre personne. Sa famille est aussi…

9 Sep - 2022 | par Mathieu Laberge

Les Québécois au bout de leurs limites

Québec, 9 septembre 2022 (Sportcom) – Le plateau du Grand Prix cycliste de Québec était le plus relevé de l’histoire et c’est…

Nos partenaires