12 Août - 2022 | par Sportcom Services

Jeux d'été du Canada Niagara 2022

L’équipe masculine de soccer est championne des Jeux du Canada!

Communiqué

Photo Luc Turgeon, Équipe du Québec

Niagara (Ontario), 12 août 2022 – Médaillée de bronze à Winnipeg en 2017, l’équipe masculine de soccer est montée de deux marches sur le podium des Jeux du Canada en remportant la médaille d’or. Devant une foule nombreuse et bruyante, elle a blanchi la formation de l’Ontario 3-0 pour être couronnée grande championne à Niagara.

Ishmael Jones, de Les Coteaux, a été le premier buteur d’Équipe Québec à la 20e minute de jeu. Déjà, la Belle Province était gonflée à bloc et mettait beaucoup de pression sur ses adversaires. Elle a su conserver sa mince avance jusqu’à la mi-temps.

En deuxième demie, le Québec est demeuré en contrôle et a même ajouté quelques chances de marquer. À la 78e minute, Mandell François a doublé l’avance des Québécois. À l’image de son but dans la rencontre de demi-finale, le joueur de Repentigny a redirigé un ballon de la tête sur un botté de coin avant d’aller célébrer devant les partisans du Québec.

Les Ontariens se sont montrés menaçants, mais le gardien montréalais Judewellin Michel a, une fois de plus, été flamboyant devant le filet.

Alexandre Marcoux, de Victoriaville, est venu boucler la boucle de brillante façon dans les minutes ajoutées pour assurer la victoire à son équipe.

« On a travaillé vraiment fort depuis des semaines, des mois, pour gagner cette médaille, alors aujourd’hui, on est heureux de l’avoir autour du cou! » s’est exclamé le capitaine de l’équipe championne, Ross Appolon, de Montréal-Nord.

« On était sereins, prêts et on voulait arriver forts. […] Niagara a été toute une expérience et je la vivrais avec la même équipe encore et encore. »

Vélo de montagne – Deux médailles d’or et une d’argent au sprint

Équipe Québec a été bien représentée au sprint vendredi, dernière épreuve en vélo de montagne des Jeux du Canada de Niagara.

Zorak Paillé, de Saint-Sauveur, Charles-Antoine et Maxime St-Onge, de Saint-Denis-de-Brompton, ont été dominants en début de journée et se sont qualifiés pour la finale.

Dès le départ, Paillé a pris la tête, suivi de près par le représentant de l’Ontario et les frères St-Onge. Il est demeuré aux avant-postes jusqu’à la toute fin, mais le dernier droit a été chaudement disputé. Il a devancé Charles-Antoine de peu au fil d’arrivée pour décrocher l’or. Maxime s’est quant à lui classé quatrième.

« C’était du gros calibre! Pour moi, tout s’est joué dans le départ. Je suis resté en avance à chaque endroit où on aurait pu me dépasser. En plus, je termine ça sur la ligne avec mon coéquipier du Québec, qui finit deuxième. Je suis vraiment content de ma journée », a confié Paillé.

À l’épreuve féminine, Julianne Sarrazin et Marie-Fay St-Onge ont aussi coursé en finale. Après un lent départ, Sarrazin, de Prévost, a profité de la chute d’une opposante pour gagner du terrain. La coureuse de Prévost a ensuite réussi un dépassement à l’entrée du boisé. Elle a ensuite accentué son avance et a filé vers une victoire en solo. Elle a levé les bras en guise de célébrations avec une avance de 3,26 secondes.

« J’ai commencé en cinquième place en raison de mon départ difficile, mais je savais que si j’étais la première à entrer dans le bois, je serais en mesure de distancer les autres pour l’emporter sans sprint », a précisé Sarrazin.

« J’étais quand même nerveuse en début de journée. On ne fait pas souvent les épreuves de sprint alors je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Je suis vraiment contente et fière! »

St-Onge, de Saint-Denis-de-Brompton, a été la cinquième à franchir l’arrivée, 8,6 secondes derrière sa coéquipière.

Également en action, Juliette Larose-Gingras, de Lac-Beauport, a été stoppée dans les quarts de finale, finissant troisième de sa vague. Elle avait pris le deuxième rang des qualifications en début de journée.

Équipe Québec aura remporté pas moins de huit médailles en vélo de montagne cette semaine.

Softball – Une médaille d’argent à saveur d’or!

Journée forte en émotions pour l’équipe féminine de softball, qui a commencé par une importante victoire contre la formation ontarienne, avant de se conclure par une défaite en finale face à la délégation de la Colombie-Britannique.

En matinée, dans l’ultime duel de qualification pour la finale, les Québécoises ont défait les Ontariennes 6-5. Elles ont marqué un point en première manche, puis cinq en troisième. Leurs rivales ont rendu les choses intéressantes en répliquant avec quatre points en cinquième manche, puis un en sixième.

En plus d’obtenir deux coups sûrs en trois présences au bâton et de produire deux points, Emma Duncan, de Valleyfield, a réussi à contenir la tentative de remontée des Ontariennes dans les deux dernières manches, s’amenant en relève de la partante Léa Chevrier, de Saint-Lazare. Elle a d’ailleurs mis fin au match avec son deuxième retrait sur des prises de la rencontre.

« Battre l’Ontario, ça fait un petit velour. Ce n’est pas arrivé souvent dans l’histoire des Jeux que le Québec termine devant l’Ontario en softball », a affirmé l’entraîneur en chef Brad Pelletier.

En finale, en début d’après-midi, les Québécoises se mesuraient aux puissantes britano-colombiennes, qui n’avaient perdu qu’un duel et accordé que six points à leurs six premières sorties.

Mentalement et physiquement fatiguées, les porte-couleurs du fleurdelisé n’ont pas fait le poids et ont été blanchies 10-0. Pelletier a profité de ce match à sens unique pour faire jouer toutes ses protégées, dont certaines en étaient à leur dernier match en carrière.

« On a manqué de jus. Les filles étaient fatiguées. Il faut comprendre qu’elles étaient au Championnat canadien, à Fredericton, avant les Jeux. Ça fait quasiment 20 jours qu’elles ne sont pas chez elles. Ça les a rattrapées à la fin et les filles de la Colombie-Britannique étaient juste trop fortes aujourd’hui », a précisé l’entraîneur de Vaudreuil-Dorion.

La fin de la rencontre a été fort émotive pour l’ensemble de la délégation québécoise. Certaines en étaient à leur dernière compétition, d’autres quitteront pour les collègues américains. « Ces filles là sont ensemble quasiment tous les jours depuis deux ans. Elles allaient à l’école ensemble, elles s’entraînaient ou jouaient cinq à six fois par semaine, elles sortaient ensemble. Elles formaient une famille. Il y a aussi des filles que j’entraîne depuis qu’elles ont 10 ou 11 ans. Ce dernier match avec elles, c’était émotif. »

Triathlon – Équipe Québec décorée d’argent au relais mixte

Le Québec s’est retrouvé sur la deuxième marche du podium vendredi à l’occasion du relais mixte de triathlon.

La Belle Province était représentée par Béatrice Normand, de Coteau-du-Lac, Nicolas Harvey, de Québec, Sarah Hamel, de Saint-Germain-de-Grantham, et Mathis Beaulieu, aussi de Québec.

Normand a été la première à s’élancer au bassin de Welland et a vite positionné le Québec au sein du top-5. Harvey a maintenu la cadence, puis Hamel était deuxième lorsqu’elle a remis le dernier relais à son Beaulieu, double médaillé d’or aux épreuves individuelles, pour compléter le travail.

Le porte-drapeau de la délégation du Québec a donc eu pour mandat de défendre cette deuxième place devant les Albertains et les Ontariens, tout juste derrière. Pendant ce temps, les triathlètes de la Colombie-Britannique étaient seuls en tête, en route vers une médaille d’or.

Beaulieu a tenu tête à ses opposants pour sécuriser l’argent à son équipe. Il a été le plus rapide de toute la compétition à la course à pied (4 min 1 s) et a stoppé le chronomètre cumulatif à 1 h 40 min 8 s.

Les Ontariens ont fini troisièmes, à 28 secondes des Québécois, tandis que les Britanno-Colombiens ont triomphé avec une priorité de 1 minute et 22 secondes.

Il s’agit de la quatrième médaille du Québec en triathlon cette semaine, après les deux victoires de Beaulieu et le bronze de Nicolas Harvey au supersprint.

Natation – Lydia Kilger couronne une bonne récolte de 32 médailles

Lydia Kilger a procuré une 32e médaille à Équipe Québec dans les épreuves de natation vendredi quand elle est montée sur la deuxième marche du podium du 3000 m en eau libre au bassin de Welland.

L’athlète de Saint-Lazare a nagé la distance en un temps de 37 min 25 s. Elle n’a été devancée que par l’Ontarienne Bailey O’Regan, 4 secondes plus rapides. La Britanno-Colombienne Julia Strojnowska a fini troisième grâce à un chrono de 37 min 43 s.

La Lévisienne Rosalie Gauvin a aussi participé à l’épreuve. Elle s’est classée cinquième en 38 min 59 s.

Du côté des garçons, Edouard Duffy, de Montréal, et Sebastian Gonzalez Barboza, de Mont-Royal, ont respectivement terminé aux sixième (35 min 40 s) et septième (35 min 41 s) rangs.

Volleyball de plage – Les Québécoises joueront pour l’or!

C’est confirmé : Audrey Gauthier et Laura Côté-Collin seront de la finale aux Jeux du Canada! Le duo québécois a signé une victoire convaincante de 21-9 et 21-16 en demi-finale vendredi pour défaire la paire néo-brunswickoise.

Gauthier, de Boucherville, et Côté-Collin, de Saint-François-Xavier-Brompton, semblaient inébranlables. Elles ont brillé dès les premiers échanges, devant une foule majoritairement vêtue de bleu.

Sourire aux lèvres entre chaque séquence, elles ont pris les devants et n’étaient plus qu’à une manche de jeu d’accéder à la finale. Les Néo-Brunswickoises ont bataillé ferme au set suivant. Leur ardeur n’a toutefois pas suffi à remonter les Québécoises, qui l’ont emporté sur un service de Gauthier.

« On se sent vraiment bien, c’est vraiment une belle victoire et on s’était bien préparées pour ce match. On est excitées de passer en grande finale! » a mentionné Gauthier après la rencontre.

« La pression redescend et on se rend compte qu’on va repartir avec une médaille. La foule était vraiment incroyable, il y avait beaucoup de monde derrière nous », a poursuivi Côté-Collin.

Depuis le début du tournoi, les deux joueuses du Québec ont deux mots d’ordre, soit patience et plaisir.

« On a essayé de garder ça en tête durant la partie. On avait du plaisir, mais on était tout de même super concentrées. C’est une équipe qu’on avait déjà affrontée et qu’on ne pouvait pas prendre à la légère. On était en mission! » a conclu Côté-Collin.

Elles comptent bien conserver ce même état d’esprit pour la finale de samedi, où elles affronteront les Ontariennes.

Un peu plus tôt, Hugo Ouellet, de Saint-Jean-sur-Richelieu, et Grégoire Mercier-Noël, de Sherbrooke, ont également joué en demi-finale, mais se sont inclinés en deux manches de 21-18 et 21-15 face aux Britanno-Colombiens.

Tirant de l’arrière par 10 points, 19-9, en deuxième manche, Ouellet et Mercier-Noël ont réussi à réduire l’écart et ont pu espérer prolonger la partie d’une manche ultime.

Les Britanno-Colombiens leur ont toutefois fermé la porte et ont mis fin au match pour se diriger vers la finale.

Les Québécois seront aussi en action samedi, alors qu’ils se mesureront aux volleyeurs de la Nouvelle-Écosse pour l’obtention d’une médaille de bronze.

Tennis – Ce sera l’or ou l’argent pour le Québec!

Les longues et épuisantes journées passées au club de tennis de Niagara-on-the-Lake ont payé pour les athlètes de la Belle Province, qui ont gagné le droit de disputer la médaille d’or de l’épreuve par équipe mixte grâce à une victoire de 5-1 en demi-finale contre les Albertains.

Dans le premier duel du jour, le Lavallois Ange Kevin Koua est venu à bout de Joshua Oboniye en deux manches de 6-3 et 7-5. La Gatinoise Mélodie Collard a ensuite procuré une avance de 2-0 aux siens en disposant de Hana Gamracy 7-6 et 6-0.

Les Albertains ont riposté dans le troisième face-à-face, Chetanna Amadike ayant le meilleur sur le Montréalais JungHee You en deux manches identiques de 6-4.

Annabelle Xu, aussi de Montréal, a redonné une avance de deux points au Québec en l’emportant 3-6, 7-5 et 6-2 contre Martyna Ostrzygalo, puis le Montréalais Kuang Qing Xu et le Lévisien Maxime St-Hilaire ont propulsé la délégation québécoise en finale grâce à une victoire de 6-2 et 6-2 contre Kai Baerd et Tyler Waddock en double.

Dans la dernière rencontre, toujours en double, mais chez les filles, Josie Usereau, de Saint-Michel, et Naomi Xu, de Montréal, ont triomphé 2-6, 6-1 et 7-6 face à Emily Niers et Gianna Oboniye.

Samedi, dans l’affrontement pour la médaille d’or, les représentants québécois ont rendez-vous avec les gagnants de l’autre demi-finale, les athlètes de la Colombie-Britannique.

Basketball – Les basketteuses québécoises tenteront d’obtenir le bronze

L’équipe féminine de basketball a joué au Collège Niagara en début de soirée contre la formation de la Saskatchewan dans les demi-finales.

Un duel serré entre les deux provinces, qui se suivaient de près au tableau indicateur tout au long du premier quart.

La Montréalaise Angelina Mbengo a gardé le Québec dans la rencontre en réussissant plusieurs percées au panier. À la mi-temps, les Québécoises étaient en avance 38-33. Elles sont sorties en force au début du troisième quart, notamment grâce à l’efficacité de Nyodie Guérard, de Québec, derrière la ligne de trois points.

Les joueuses québécoises se sont toutefois nuies en écopant de nombreuses fautes individuelles. Les Saskatchewanaises en ont profité pour remonter la pente. Elles ont momentanément pris les devants avec 2 minutes et 45 secondes à jouer.

La fin de partie a été âprement disputée, mais ce sont les joueuses de l’Ouest canadien qui sont ressorties avec la victoire.

Équipe Québec tentera de mettre la main sur la médaille de bronze samedi.

En matinée, dans une rencontre de classement pour les places 5 à 8, l’équipe masculine a rebondi après sa défaite de la veille dans les quarts de finale, obtenant une convaincante victoire de 115-78 sur la formation de la Saskatchewan.

Les porte-couleurs du fleurdelisé ont pris les devants 27-19 au premier quart et menaient 55-40 à la demie. Ils ont définitivement distancé leurs adversaires au troisième quart, qui s’est conclu par la marque de 85-52.

Samedi, au dernier jour du premier bloc d’épreuves des Jeux du Canada de Niagara, la délégation de la Belle Province se mesurera à l’équipe du Nouveau-Brunswick dans le duel pour le cinquième rang.

Crosse en enclos – L’équipe féminine conclut sur une victoire

L’équipe féminine de crosse en enclos a terminé son tournoi des Jeux du Canada sur une bonne note, vendredi, en l’emportant 4-2 contre celle du Manitoba dans le duel pour la cinquième place.

Les Manitobaines ont été les premières à s’inscrire au pointage, puis la capitaine Justine Paradis, de Boisbriand, a nivelé la marque en deuxième période.

Paradis a ensuite reçu une mention d’aide sur le but de la Sherbrookoise Zoé Charland, compté en avantage numérique, qui a donné les devants au Québec en troisième.

Leurs adversaires ont ensuite créé l’égalité, mais deux autres buts Paradis ont donné la victoire aux Québécoises, qui finissent ainsi au cinquième rang des Jeux du Canada.

Baseball – Le Québec jouera pour la cinquième place

Malgré un bon départ du lanceur partant Elliot Cadieux Lanoue, de Saint-Pie, l’équipe masculine de baseball a été défaite 2-0 par la formation ontarienne dans la rencontre quart de finale qui offrait la dernière place disponible dans le carré d’as.

Le match s’est joué en début de sixième manche, quand Veer Wadhwani a frappé un triple pour produire deux points. Ce fut le seul faux pas de Lanoue, qui venait d’accorder deux buts sur balles à ses rivaux.

En six manches, l’artilleur originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu n’a accordé que deux coups sûrs tout en retirant cinq frappeurs sur des prises. Il a toutefois concédé cinq buts sur balles.

Preston Barr, son vis-à-vis, a été encore plus impressionnant. Il a su limiter les frappeurs québécois à seulement trois coups sûrs, espacés sur trois manches. Il a en plus obtenu quatre retraits sur des prises tout en n’accordant que deux buts sur balles, lui aussi en six manches lancées.

En fait, aucun protégé de l’entraîneur en chef Dominik Walsh, de Québec, n’a atteint le troisième but.

Dans la défaite, le Montréalais Anthony Lucas Desparois a récolté deux des trois coups sûrs des siens.

Samedi, en clôture du tournoi, les Québécois se mesureront aux Néo-Écossais dans l’affrontement pour la cinquième place.

> Horaire et résultats complets

> Décompte des médailles

> Liste complète des athlètes du Québec

À surveiller pour le Québec le samedi 13 août (sujet à changements) :

10:45 – basketball garçons – Match pour les 5e/6e places QC c. NB

11:00 – baseball garçons – Match pour les 5e/6e places – NÉ c. QC

13:00 – basketball filles – Match pour la médaille de bronze – QC c. ON

13:30 – volleyball de plage garçons – Match pour la médaille de bronze – NÉ c. QC

15:00 – tennis – équipe mixte – Match pour la médaille d’or – QC c. CB

18:00 – volleyball de plage filles – Match pour la médaille d’or – QC c. ON

– 30 –

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

 

Équipe du Québec
Jeux du Canada Niagara 2022
equipeduqc@gmail.com

Vous pourriez aussi aimer...

25 Fév - 2023 | par Sportcom Services

Déjà 31 champions québécois aux Jeux du Canada

Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard), 25 février 2023 – La première semaine des Jeux d’hiver du Canada de 2023 à l’Île-du-Prince-Édouard s’est conclue avec de…

Nos partenaires