29 Jan - 2022 | par Sportcom

Rugby à 7 – Séries mondiales

Les Canadiennes joueront pour la cinquième place

Nouvelle

Photo: Twitter / Rugby Canada

Montréal, 29 janvier 2022 (Sportcom) – L’équipe nationale féminine de rugby à 7 devra oublier le carré d’as aux Séries mondiales de Séville, en Espagne. La troupe de l’unifolié a subi deux revers samedi, dont un aux mains de l’Irlande en quarts de finale, et se tournera maintenant vers les matchs de classement.

Après avoir récolté une victoire et une défaite lors de la journée de vendredi, les Canadiennes ont disputé leur dernier match de la ronde préliminaire face aux Américaines, championnes des Séries mondiales de Malaga, la semaine passée.

Fortes de leur victoire de 45-7 signée contre les Portugaises la veille, les joueuses canadiennes ont voulu miser sur la défense. Les Américaines ont toutefois eu le dernier mot en l’emportant au compte de 14-7.

« On voulait se concentrer sur toutes nos possessions et éviter de leur donner trop d’espace, comme on avait fait à notre dernier match contre elles, a commenté Pamphinette Buisa. On a fait un meilleur travail et ça demeure une belle opportunité d’apprendre et de s’améliorer afin de se développer à long terme. »

Les représentantes de l’unifolié ont tout de même accédé aux quarts de finale, où elles avaient rendez-vous avec les Irlandaises, invaincues depuis le début du tournoi. Ces dernières sont parvenues à conserver leur fiche immaculée en défaisant les Canadiennes par la marque de 36-12.

De retour d’une blessure, la Trifluvienne Elissa Alarie a marqué son troisième essai du tournoi lors de cette rencontre.

« Le rugby à 7 est un jeu de possession, et on n’en avait pas assez. Les Irlandaises se sont beaucoup améliorées et gagnent en momentum match après match. De notre côté, on a beaucoup de nouvelles joueuses moins expérimentées. Maintenant, c’est le temps de développer un nouveau style et d’apprendre de nos erreurs », a mentionné Buisa.

La Gatinoise, membre de l’équipe olympique des Jeux de Tokyo, a vu son rôle évolué dans les derniers mois. Une formation moins expérimentée en rugby à 7 implique qu’elle fasse preuve de leadership et s’impose davantage sur le terrain.

L’équipe canadienne, qui compte aussi sur les services des Québécoises Sabrina Poulin (Saint-Georges de Beauce) et Alexandra Tessier (Saint-Clotilde-de-Horton), prendra part à un premier match de classement contre la France, dimanche.

La formation qui remportera ce duel jouera ensuite une dernière partie pour déterminer les places 5 et 6 au classement final.

« Il faudra vraiment qu’on prenne contrôle du match tôt et qu’on garde possession du ballon. Difficile de gagner un match de rugby à 7 quand tu n’as pas le ballon. Il faut miser sur ça et terminer nos possessions par des essais », a conclu Pamphinette Buisa.

Les demi-finales opposeront les Irlandaises aux Anglaises ainsi que les Australiennes aux Américaines.

Vous pourriez aussi aimer...

25 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Deux Québécoises dans le top-50

Montréal, 25 novembre 2022 (Sportcom) – La glace est brisée à la Coupe du monde 2022-2023 de ski de fond. Katherine Stewart-Jones…

Nos partenaires