12 Mar - 2022 | par Mathieu Laberge

Jeux paralympiques – Ski paranordique

Lyne-Marie Bilodeau garde le meilleur pour la fin

Nouvelle

Comité paralympique canadien, Dave Holland

Montréal, 12 mars 2022 (Sportcom) – C’est avec un grand sourire et le sentiment du devoir accompli que la parafondeuse Lyne-Marie Bilodeau (LW12) a conclu les Jeux paralympiques de Pékin samedi. La Sherbrookoise s’est classée 13e de la course de moyenne distance (7,5 km kilomètres) en catégorie assise avec un temps de 34 minutes 20,4 secondes.

« Ç’a été la meilleure course que j’ai pu faire aux Jeux. […] Les conditions étaient très difficiles, lourdes et chaudes, ce qui faisait en sorte que les pistes étaient défaites et les tracks étaient slusheuses. Malgré ça, j’ai vraiment bien dosé ma course et j’ai fait un excellent premier tour », a révélé la jeune femme à Sportcom après la course, ajoutant qu’elle a bien su contrôler sa luge et prendre les bonnes lignes dans ces conditions.

Bilodeau, âgée de 20 ans, a fini à 9 minutes 32 secondes de la gagnante, la Chinoise Yang Hongqiong (28 minutes 49,6 secondes). L’Américaine Oksana Masters a été la seule à briser la domination chinoise en se faufilant en deuxième place (+37 secondes), dans cette épreuve où les représentantes de la nation hôte ont classé quatre athlètes dans les cinq premières. Ma Jing a été décorée de la médaille de bronze.

L’Ontarienne Christina Picton a pour sa part pris le huitième rang (+4 minutes 8,1 secondes).

« J’ai ralenti un petit peu au deuxième tour et à la fin de ce tour, mon entraîneur m’a dit que j’étais 11e, à 5 secondes de la dixième place », a ajouté Bilodeau.

La parafondeuse a pris cette information comme une motivation supplémentaire, tout comme les encouragements de son coéquipier Ethan Hess, qui l’a dépassée sur le parcours, car les participants masculins s’étaient élancés avant les 16 femmes inscrites.

« Nous avons skié environ 100 mètres ensemble et il m’a juste dit : Let’s go, t’es capable ! Je suis sûre que ç’a retranché quelques secondes dans ma course. »

À ces Jeux, Bilodeau avait aussi fini neuvième et dernière à la longue distance (10 kilomètres) et 18e au sprint.

Il y a quelques semaines, la Québécoise avait mentionné qu’elle voyait dans cette première participation paralympique une occasion en or d’accumuler de l’expérience. Maintenant que ce chapitre est fermé, Lyne-Marie Bilodeau constate qu’elle n’a pas raté sa chance.

« J’en ai profité au max et je n’ai pas laissé une occasion passer ! J’ai tellement appris pour les prochains Jeux. J’ai appris de mes erreurs et aussi en regardant ce que les gens faisaient à l’échauffement ou comment ils géraient leur environnement. Ça va juste m’aider pour les prochains Jeux. »

Plus tôt dans la journée en moyenne distance, le fondeur malvoyant albertain Brian Mckeever, guidé par Graham Nishikawa, a mis la main sur la 16e médaille d’or paralympique de sa carrière. Il rejoint donc le skieur para-alpin allemand Gerd Schoenfelder à titre d’athlète masculin qui a remporté le plus grand nombre de médailles d’or aux Jeux paralympiques.

« C’est exceptionnel d’avoir partagé des Jeux avec lui », a souligné Bilodeau à propos de son coéquipier. « Moi qui commence aux Jeux et lui qui finit, ça ouvre le chemin pour la relève en ski paranordique. »

La Britanno-Colombienne Natalie Wilkie est montée sur la deuxième marche du podium à l’épreuve de catégorie debout.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

6 Nov - 2022 | par Mathieu Laberge

Des relais d’or et d’argent

Montréal, 6 novembre 2022 (Sportcom) – Les champions olympiques du relais masculin Pascal Dion, Steven Dubois, Maxime Laoun et Jordan Pierre-Gilles ont…

Nos partenaires