23 Juil - 2022 | par Mathieu Fontaine

Escrime – Championnats du monde

Maximilien Van Haaster se démarque à son retour en piste

Nouvelle

quatre escrimeurs souriants devant la piste.

Twitter / Fencing Canada

Montréal, 23 juillet 2022 (Sportcom) – Le fleurettiste Maximilien Van Haaster et ses coéquipiers de la formation nationale ont pris le septième rang du tournoi par équipe disputé samedi, aux Championnats du monde d’escrime présentés au Caire, en Égypte. Le Québécois a d’ailleurs été l’un des rouages importants de cette performance collective, qui vient clore les mondiaux de belle manière après quelques mésaventures.

Van Haaster, qui avait dû faire une croix sur l’épreuve individuelle plus tôt cette semaine en raison d’un test positif à la COVID-19, était de retour sur la piste avec la ferme intention d’aider son équipe à accomplir son objectif de terminer parmi le top-8 au classement général.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas raté sa chance de briller en remportant des confrontations cruciales tout au long de la journée. C’est d’ailleurs lui qui a procuré la victoire à sa formation lors de l’affrontement ultime disputé face aux Égyptiens.

À son troisième passage sur la piste dans ce duel, le Montréalais a comblé un déficit de six touches contre Alaaeldin Abouelkassem, sixième au classement mondial de la Fédération internationale d’escrime (FIE).

Sa séquence a ainsi permis au Canada de triompher au compte de 45-43 et de terminer septième au classement final, ce qui représente le meilleur résultat collectif de la carrière de Van Haaster aux mondiaux.

« J’ai eu des moments un peu plus difficiles en début de journée, mais je me suis très bien repris contre l’Égypte. J’ai fait un très bon relais contre Abouelkassem pour la victoire et j’en suis très heureux. Nous sommes très fiers d’avoir fait le top-8 en équipe. C’est la première fois que nous y arrivons ensemble et aux Championnats du monde en prime, alors c’est encore plus spécial », a commenté celui qui a jumelé ses efforts à ceux de Blake Broszus, Bogdan Hamilton et Eli Schenkel pour l’occasion.

Plus tôt dans la journée, les Canadiens l’avaient emporté d’entrée de jeu 45-35 contre Israël, avant de voir Van Haaster concrétiser un second gain au terme d’un match âprement disputé face aux Allemands.

Le quatuor de l’unifolié a cependant dû s’avouer vaincu 45-24 lors des quarts de finale contre l’équipe française, éventuelle médaillée de bronze. Les Canadiens ont ensuite baissé pavillon 45-29 contre Hong Kong, puis ont conclu sur une bonne note en battant les favoris de la foule.

« Je suis très content d’avoir pu faire le tournoi par équipe. J’étais très déçu de ne pas avoir tiré à l’individuel, mais au moins, j’ai obtenu un test négatif juste à temps pour tirer avec mes coéquipiers. C’est notre meilleure performance ensemble et nous sentons vraiment que nous avons franchi une nouvelle étape aujourd’hui », a conclu l’athlète de 30 ans.

Gabriella Page fière de ses coéquipières

Quelques jours à peine après avoir subi une déchirure partielle du ligament croisé antérieur à l’épreuve individuelleGabriella Page était de retour en bordure de la piste pour encourager ses compatriotes Tamar Gordon, Marissa Ponich et Madison Thurgood, qui ont finalement pris le neuvième rang de la compétition par équipe au sabre.

« C’est sûr qu’il y avait une certaine déception, mais j’étais vraiment juste contente de pouvoir être avec elles et de les voir performer à leur meilleur. Elles ont très bien fait avec quatre victoires en cinq duels, dont deux excellentes performances contre le Kazakhstan et la Grèce. Elles ont été excellentes ! » a indiqué la Blainvilloise, qui garde le moral malgré sa blessure.

Page prendra un vol de retour dimanche vers le Canada, où elle pourra en savoir davantage sur les prochaines étapes de sa réhabilitation qui s’étendra sur une durée minimale de sept mois. Chose certaine, elle assure qu’elle sera du processus de qualification olympique, peu importe le chemin à prendre.

« J’ai reçu des soins rapidement ici, au Caire, et je pourrai en savoir plus en revenant au pays. C’est ma quatrième blessure en moins de 18 mois, alors je sais quoi faire pour revenir au sommet de ma forme. C’est dommage, mais heureusement, j’ai du temps devant moi avant le début du processus de qualification et je vais tout faire pour être prête. »

Vous pourriez aussi aimer...

9 Sep - 2022 | par Sportcom

Une victoire d’entrée de jeu

Montréal, 9 septembre 2022 – Pamphinette Buisa, Bianca Farella et leurs coéquipières de l’équipe canadienne de rugby à 7 ont entamé la…

3 Sep - 2022 | par Sportcom

Sophia Jensen au sommet du podium

Elle rafle une deuxième médaille en deux jours en Hongrie Montréal, 3 septembre 2022 – Sophia Jensen a aidé la délégation canadienne…

30 Sep - 2022 | par Sportcom

Les Canadiens ramènent l’argent à la maison

Montréal, 30 septembre 2022 (Sportcom) – Les parahockeyeurs canadiens avaient rendez-vous avec leurs éternels rivaux américains vendredi en grande finale de la…

Nos partenaires