20 Juil - 2022 | par Sportcom

Escrime – Championnats du monde

Un dénouement pénible pour Gabriella Page

Nouvelle

Photo: FIE

Montréal, 20 juillet 2022 (Sportcom) – Résiliente, la sabreuse Gabriella Page s’est accrochée lors des Championnats du monde d’escrime qui ont lieu au Caire, en Égypte. Blessée en plein duel mercredi, la Québécoise s’est battue pour demeurer en jeu avant de s’incliner de façon crève-cœur au compte de 15-14.

Après s’être forgé une avance de 11-4, le tableau indicateur affichait un pointage de 13-9 en faveur de Page au deuxième engagement. Elle a alors chuté en tentant de bloquer une attaque de son opposante, l’Indienne Bhavani Devi Chadalavada Anandha Sundhararaman.

La Blainvilloise s’est blessée à la jambe gauche sur la séquence et un soigneur l’a examinée pendant quelques minutes. Page a finalement décidé de reprendre l’action, mais dès le premier échange, elle est tombée sur le dos à nouveau.

Il n’était pas question d’abandonner. L’Olympienne des Jeux de Tokyo souhaitait boucler la boucle pour passer au tour suivant, mais sa blessure est venue compliquer la tâche. À quelques occasions, on a vu la Canadienne perdre l’équilibre et avoir du mal à retrouver sa position de départ.

À 14-14, les deux tireuses ont attaqué, puis Page s’est mise à sauter à cloche-pied. Assise au sol, visiblement découragée, elle a eu besoin de l’aide de son entraîneur pour se relever et attendre le verdict de l’officiel en ce qui a trait cette dernière touche. La reprise vidéo a été nécessaire et la victoire est allée à Chadalavada Anandha Sundhararaman. En pleurs, Gabriella Page s’est avouée vaincue. Elle conclut ses huitièmes Championnats du monde au 44e rang.

En raison d’une fiche de trois victoires et deux défaites en ronde des poules, la sabreuse a d’abord eu droit à un laissez-passer au premier tour éliminatoire. Elle a ensuite vaincu la Chinoise Guo Yiqi par la marque de 15-10 pour accéder au tableau de 64.

De son côté, le fleurettiste Maximilien Van Haaster a dû faire une croix sur l’épreuve individuelle après avoir reçu un test de dépistage à la COVID-19 qui s’est avéré positif, deux jours avant le début de la compétition. Le Montréalais ne ressent pas de graves symptômes. Il devra passer un second test jeudi dans l’espoir d’obtenir le feu vert pour participer au tournoi par équipe.

13es au sabre, 18es à l’épée

Les épreuves par équipe ont débuté mercredi en Égypte et quatre Québécois ont représenté le Canada au sabre masculin. Farès Arfa, François Cauchon, Andrew Wei et Shaul Gordon se sont classés 13es.

Le quatuor avait bien commencé son affrontement contre l’Allemagne en se forgeant une avance de 10-5 après deux combats. L’Allemand Raoul Bonah a réussi dix touches face à Farès Arfa, limité à une, pour porter la marque à 15-11. L’équipe allemande est demeurée en contrôle par la suite pour l’emporter 45-36.

Un peu plus tôt, les Canadiens avaient vaincu les Brésiliens 45-24 en remportant les neuf oppositions.

Un peu plus tôt, les Canadiens avaient vaincu les Brésiliens 45-24 en remportant les neuf oppositions. Ils ont conclu avec des victoires contre les Japonais (45-41) et les Espagnols (45-37) pour mériter la treizième place.

À lire : Seizième, Farès Arfa est fier de sa performance aux mondiaux

Chez les femmes, les Québécoises Ariane Léonard et Alexanne Verret ont fait équipe avec Leonora Mackinnon et Emma Ning à l’épée et elles ont pris le 18e rang.

Elles ont subi un revers de 45-35 contre les Roumaines. Une touche seulement séparait les deux équipes jusqu’à ce que Bianca Benea inscrive 20 points face à Léonard pour donner la victoire à la Roumanie.

Alexanne Verret et Ariane Léonard s’étaient respectivement classées 66e et 142e à l’épreuve individuelle.

Les Championnats du monde d’escrime se poursuivent jusqu’au 23 juillet dans la capitale égyptienne.

Vous pourriez aussi aimer...

1 Oct - 2022 | par Sportcom

En rafale

Basketball – Le Canada termine au pied du podium Le Canada a subi la défaite 95-65 aux mains de l’Australie samedi dans…

Nos partenaires