19 Mar - 2022 | par Mathieu Laberge

Ski acrobatique (bosses en parallèle) – Coupe du monde

Une victoire et deux Globes pour finir la saison

Nouvelle

Twitter, FIS

Montréal, 19 mars 2022 (Sportcom) – Après sa victoire en simple vendredi, le bosseur Mikaël Kingsbury avait mentionné qu’il avait connu la saison la plus difficile de sa carrière. Ce souvenir sera vite oublié, car c’est de façon éclatante qu’il a conclu la campagne 2021-2022 en s’imposant à la dernière Coupe du monde de la saison, samedi, à Megève (France).

Qui plus est, cette 74e victoire en Coupe du monde a été obtenue contre son grand rival, le Japonais Ikuma Horishima, et elle lui permet de remporter le Globe de cristal des bosses en parallèle et celui du combiné (simple et parallèle), qu’il s’était déjà assuré après sa victoire en simple vendredi.

Comme si cela n’était pas déjà assez impressionnant, Kingsbury a révélé après la course qu’il s’était blessé la veille et que c’est avec la hanche droite endolorie qu’il avait skié samedi. En matinée, il boitait et son échauffement s’est limité à une marche d’un kilomètre.

« J’ai eu des traitements hier et ce matin. Pour être honnête, je pensais juste faire la première ronde (pour s’assurer du Globe des bosses en parallèle) et ensuite tirer la plogue parce que j’avais mal. Mais avec l’adrénaline, c’est vraiment spécial ce que le corps humain peut faire, a mentionné le gagnant. Ç’a été probablement une des plus grandes finales que j’ai skié de ma vie. »

Kingsbury a été beaucoup plus haut et loin que son adversaire au premier saut de la finale. Le temps que le Québécois retombe sur ses skis devant la première bosse, il a ensuite comblé son retard de quelques mètres peu après la mi-parcours.

Le Japonais a alors légèrement perdu le contrôle à l’approche du deuxième saut au moment où Kingsbury prenait la tête de la finale pour une première fois. Sous pression, Horishima a raté la réception du dernier saut en s’écrasant vers l’avant, sans toutefois chuter, mais en concédant 13 centièmes de seconde au meilleur bosseur de la planète.

Gabriel Dufresne a connu la meilleure sortie de sa carrière en Coupe du monde alors qu’il a conclu au sixième rang. Le bosseur de Joliette avait eu raison du Français Martin Suire en ronde des huitièmes de finales avant de se faire montrer la sortie par le Suédois Walter Wallberg en ronde des quarts. Le Suédois a terminé la journée au pied du podium après sa défaite en petite finale contre son compatriote Ludvig Fjallstrom.

Elliot Vaillancourt, de Drummondville, s’est éliminer par le médaillé d’argent en ronde des huitièmes de finale et a terminé au16e rang.

Le triple médaillé olympique a confirmé qu’il n’est pas encore rassasié et qu’il a encore soif de victoire.

« Si je pouvais compétitionner 12 mois par année, je le ferais. C’est ce que j’aime le plus. J’aime l’adrénaline, j’aime le stress et la pression des courses. Ce sont les Globes de cristal qui ont été les plus difficiles à gagner, surtout celui en simple. Et de gagner les trois la première année où ils sont offerts, c’est incroyable ! »

Avec ses 21 Globes de cristal, le Québécois dépasse maintenant la skieuse alpine retraitée Lindsey Vonn qui en a un de moins. 21 Globes, ça prend de l’espace, alors compte-t-il seulement exposer ceux de la saison qui vient de se conclure ?

« Les 21 vont être en exposition, a répondu le bosseur du tac au tac. Ils sont présentement chez mes parents, mais dans l’avenir, je vais me faire une pièce de trophées et ils seront tous là. Si jamais un jour une équipe veut faire une émission télé de ce projet, je suis partant ! »

Les Canadiennes s’arrêtent au premier tour

À la compétition féminine, les Canadiennes Justine Dufour-Lapointe (9e), Valérie Gilbert (11e), Maria Schwinghammer (12e), Berkley Brown (13e), Chloé Dufour-Lapointe (15e) et Sofiane Gagnon (16e) ont toutes été stoppées en ronde des huitièmes de finale.

Couronnée en simple vendredi, la Française Perrine Laffont s’est à nouveau démarquée avec une autre victoire.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

21 Fév - 2024 | par Sportcom

Le Canada freiné à la phase préliminaire

Montréal, 21 février 2024 (Sportcom) – La formation canadienne masculine a terminé la ronde préliminaire des Championnats du monde par équipes de…

Nos partenaires