18 Mar - 2023 | par Louis-Michel Lelièvre

Ski acrobatique (bosses) – Coupe du monde

Mikaël Kingsbury ajoute une 80e victoire et deux globes à son impressionnant palmarès

Nouvelle

Montréal, 18 mars 2023 (Sportcom) – Mikaël Kingsbury a été impérial pour une deuxième journée de suite à la Coupe du monde des bosses en parallèle d’Almaty, samedi, au Kazakhstan.

Champion à l’épreuve individuelle de la veille, l’athlète de Deux-Montagnes a ajouté une 80e victoire de Coupe du monde, ainsi que des 23e et 24e globes de cristal, soit ceux du parallèle et du combiné individuel et parallèle.

« Je suis rendu à 24 : j’égale le nombre de Coupe Stanley des Canadiens de Montréal ! Il me reste juste les Yankees de New York (avec 27 titres de la Série mondiale) », a lancé Kingsbury, à la blague, en visioconférence.

Kingsbury s’est assuré de remporter le globe de cristal de la spécialité dès sa victoire au premier tour en défaisant le Sud-Coréen Daeyoon Jung. L’athlète de 30 ans a avoué avoir ressenti beaucoup de nervosité en début de journée.

« Si Walter l’emportait, je devais terminer au mieux huitième pour mettre la main sur le globe. J’étais assez nerveux avant la première manche parce que je savais que ce duel-là valait de l’or. Une fois que ç’a été dans la poche, je me sentais mieux et je me mettais moins de pression. »

En finale, Kingsbury était justement opposé au Suédois Walter Wallberg. Celui-ci a accéléré en milieu de parcours pour rattraper le Québécois, mais au prix de briser sa forme, alors que Kingsbury restait bien stable. Toujours derrière avant le dernier saut, le Québécois a étiré son bras droit avant de franchir la ligne d’arrivée. Il a finalement été plus rapide que Wallberg par 3 centièmes de secondes.

Kingsbury l’a emporté 22-13 et les deux compétiteurs se sont fait l’accolade avant que l’athlète de Deux-Montagnes aille célébrer sa victoire.

« Je m’entends super bien avec Walter. Je pense qu’on est les deux skieurs les plus rapides du circuit. De finir la saison avec les deux meilleurs en finale, c’est super et c’est satisfaisant de le battre ! C’était le fun de finir au top contre Walter », a ajouté Kingsbury.

Pour se rendre jusqu’en finale, le « King » a d’abord défait le Sud-Coréen Daeyoon Jung, avant de vaincre l’Américain Nick Page en quart de finale et l’Australien Matt Graham en demi-finale.

Quant à Elliot Vaillancourt, il a vu son parcours s’arrêter en quart de finale alors qu’il était opposé à Matt Graham, éventuel médaillé de bronze.

Vaillancourt, de Drummondville, termine au cinquième rang du classement.

Également de la Coupe du monde samedi, Gabriel Dufresne et Julien Viel se sont respectivement classés 10e et 13e après avoir été arrêtés en ronde des 16.

La saison dernière, Kingsbury avait également remporté les trois globes de cristal.

« C’est nouveau de l’année dernière d’avoir trois globes. Les globes ont toujours eu une importance pour moi, je suis vraiment satisfait. Ça me fait toujours autant triper de monter sur le podium et d’aller chercher un autre globe », a-t-il conclu.

Vous pourriez aussi aimer...

12 Juil - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Une autre troisième place pour Pascal Ackermann

Montréal, 12 juillet 2024 (Sportcom) – L’Allemand Pascal Ackerman, coéquipier des Québécois Hugo Houle et Guillaume Boivin chez Israel – Premier Tech,…

Nos partenaires