27 Mar - 2022 | par Mathieu Fontaine

Ski acrobatique – Championnats du monde juniors (sauts)

Les sauteurs canadiens concluent la saison avec deux médailles au concours par équipe

Nouvelle

dea athlètes canadiens posent en groupe devant une montagne.

Rémi Bélanger / Freestyle Canada

Montréal, 27 mars 2022 (Sportcom) – Les deux formations canadiennes avaient le podium dans leur mire, dimanche, aux Championnats du monde juniors de ski acrobatique disputés à Valmalenco, en Italie. Elles ont toutes les deux réussi à atteindre leur objectif en terminant deuxième et troisième de l’épreuve par équipe des sauts pour conclure la saison de belle manière.

Respectivement médaillés d’or et de bronze lors des compétitions individuelles disputées la veilleFlavie Aumond et Émile Nadeau ont poursuivi sur leur lancée dimanche. Cette fois, les Québécois ont été décorés d’argent en compagnie de Miha Fontaine,grâce à leur récolte totale de 259,36 points.

« On savait très bien que le podium était accessible à cette épreuve et on est très contents des résultats. Nos athlètes ont bien sauté et on est très fiers de la performance générale », a indiqué l’entraîneur Rémi Bélanger, ajoutant que la première marche du podium aurait été accessible, n’eût été une malchance lors du passage de Fontaine.

« Le vent a complètement changé quand Miha s’est élancé et il est arrivé avec plus de vitesse que prévu. Son exécution dans les airs était bonne, mais il n’a pu atterrir en raison de la vitesse. C’est de la malchance, mais ça arrive. »

Émile Nadeau a finalement procuré la deuxième place à son équipe en y allant d’un saut quasi parfait lors du troisième et dernier passage.

Non loin derrière, le deuxième trio canadien, mené par le nouveau champion du monde junior Victor Primeau, a conclu la finale avec 250,11 points et la médaille de bronze au cou. Un résultat plus que satisfaisant pour l’équipe complétée par Pierre-Olivier Côté et Rosalie Gagnon, âgée de 15 ans seulement.

« Ils ont vraiment bien fait aujourd’hui (dimanche) ! Ils ont démontré qu’ils avaient leur place avec les meilleurs de la catégorie et ils ont été plus qu’à la hauteur. Ils ont de quoi être fiers de cette compétition », a poursuivi Bélanger au sujet de ses protégés.

Au bout du compte, seuls les Américains Kaila Kuhn, Connor Curran et Quinn Dehlinger ont pu faire mieux que les équipes de l’unifolié. Ils ont été couronnés champions du monde juniors en vertu de leurs 268,87 points.

« C’est sûr qu’on aurait aimé finir avec l’or et qu’il y a eu une petite déception, mais ça fait partie du sport, a avoué Bélanger. Au final, on voulait avoir nos deux équipes sur le podium et on a réussi à le faire, alors c’est très positif. »

L’heure sera maintenant au repos pour les membres de l’équipe canadienne qui ont pris part à ces mondiaux. Ils profiteront d’une pause de quelques semaines avant de reprendre, lentement mais sûrement, l’entraînement en vue de la prochaine saison. Et aux dires de Rémi Bélanger, la motivation et l’entrain seront assurément au rendez-vous.

« Les résultats qu’on a eus dans les derniers jours démontrent une fois de plus que l’avenir est prometteur. Tout le monde a bien performé et l’esprit d’équipe est excellent. Ces athlètes se challengent depuis près de dix ans et ils se tiennent tous ensemble. La compétition à l’interne est saine et ils se poussent constamment à devenir meilleurs. C’est ce qui fait que notre programme a du succès », a-t-il conclu.

Vous pourriez aussi aimer...

11 Nov - 2022 | par Mathieu Fontaine

Une victoire majeure qui donne faim

Montréal, 11 novembre 2022 (Sportcom) – Il a beau avoir obtenu « la plus grosse victoire de sa carrière » cette semaine à…

25 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Deux Québécoises dans le top-50

Montréal, 25 novembre 2022 (Sportcom) – La glace est brisée à la Coupe du monde 2022-2023 de ski de fond. Katherine Stewart-Jones…

Nos partenaires