3 Mai - 2023 | par Luc Turgeon

Cyclisme sur route – Tour d’Espagne (World Tour femmes)

Olivia Baril grimpe au classement général provisoire

Nouvelle

photo: UAE Team ADQ

Montréal, 3 mai 2023 (Sportcom) – La troisième étape du Tour d’Espagne a fait reculer bien des cyclistes mercredi au classement général provisoire de la compétition. Olivia Baril et ses coéquipières de la formation UAE Team ADQ en ont profité, si bien que la Québécoise occupe désormais le 20e rang, à 1 minute et 3 secondes de la tête.

L’Italienne Erica Magnaldi et la Néo-Zélandaise Mikayla Harvey, de la même équipe, la suivent de près en 21e et 22e places avec le même temps cumulé.

Mercredi, Baril a terminé 11e de cette course de 157,8 kilomètres, qui s’est bouclée dans un sprint massif remporté par Marianne Vos (Jumbo-Visma).

« Il y avait des échelons et j’étais bien placée. On devait rester concentrées longtemps, c’était le vrai défi de la journée. Ensuite, j’ai essayé de sprinter un peu, mais j’ai raté le positionnement », a-t-elle raconté, soulignant le défi provoqué par les vents de côté qui se sont levés avec un peu moins de 100 kilomètres à faire.

Un premier groupe d’une cinquantaine de coureuses s’est alors formé, puis s’est scindé à nouveau à 50 kilomètres de l’arrivée.

Classée deuxième la veille derrière la Néerlandaise Charlotte Kool (DSM), Marianne Vos a eu droit à sa revanche en l’emportant au sprint sur sa compatriote. L’Américaine Chloe Dygert (Canyon // SRAM Racing) a quant à elle terminé troisième pour une deuxième étape de suite.

Grâce à cette victoire, la meneuse a accentué son avance à 13 secondes sur Dygert au classement général provisoire.

Si Olivia Baril est passée du 41e au 20e échelon de ce classement, elles ont été nombreuses à dégringoler au terme de la plus longue étape du Tour d’Espagne. De ce lot, on retrouve l’Italienne Gaia Realini, prétendante au titre, ainsi que ses coéquipières Amanda Spratt et Elizabeth Deignant de la formation Trek-Segafredo. Elles étaient toutes parmi les quinze premières en début de journée. Elles se retrouvent désormais à l’extérieur du top-50.

« Beaucoup de filles ont manqué le premier groupe, alors c’est bon pour nous. Mon équipe a super bien travaillé pour bien nous positionner avant les vents de côté », a souligné la cycliste de Rouyn-Noranda, satisfaite de sa journée.

Simone Boilard (St Michel – Mavic – Auber93) s’est classée 33e mercredi, soit le meilleur résultat de son équipe. Magdeleine Vallières-Mill (EF Education-TIBCO-SVB) et Adèle Normand (Massi – Tactic) ont fini 89e et 134e, respectivement.

La quatrième étape aura lieu en montagne jeudi, sur un parcours de 133,1 kilomètres entre Cuenca et Guadalajara.

Vous pourriez aussi aimer...

12 Juil - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Une autre troisième place pour Pascal Ackermann

Montréal, 12 juillet 2024 (Sportcom) – L’Allemand Pascal Ackerman, coéquipier des Québécois Hugo Houle et Guillaume Boivin chez Israel – Premier Tech,…

14 Juil - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Magdeleine Vallières-Mill conclut le Giro du bon pied

Montréal, 14 juillet 2024 (Sportcom) – Magdeleine Vallières-Mill (EF-Oatly-Cannondale) a franchi la ligne d’arrivée de la huitième et dernière étape du Tour…

Nos partenaires