11 Mar - 2023 | par Louis-Michel Lelièvre

Ski de fond – Coupe du monde

Un autre top-30 au 50 kilomètres pour Olivier Léveillé

Nouvelle

Montréal, 11 mars 2023 (Sportcom) – Olivier Léveillé avait puisé dans ses réserves d’énergies, il y a moins d’une semaine, pour compléter le 50 kilomètres classique aux Championnats du monde de ski de fond à Planica, en Slovénie.

Après un peu de repos et le déplacement jusqu’en Norvège, Léveillé était de retour au sommet de sa forme à Oslo, sur le mythique circuit d’Holmenkollen, pour un autre défi de 50 kilomètres style libre qu’il a relevé avec brio, terminant au 26e rang.

« C’était un bon test avec deux 50 kilomètres aussi rapprochés ! Je suis content d’avoir survécu jusqu’à la fin. J’ai pris beaucoup de repos au début de la semaine, je voulais y aller tranquillement, sans trop m’exciter. Les jambes étaient de mon côté tout au long de la journée », a confié Léveillé à Sportcom.

Sur la piste, Léveillé a été en mesure de connaître un bon départ tout en conservant ses énergies pour le final. En milieu de course, le Québécois a pris la décision d’effectuer un changement de skis alors qu’il voyait certains adversaires devant lui opter pour cette même stratégie.

Léveillé a eu toute une surprise lorsqu’il a réalisé que ces compétiteurs étaient les Norvégiens Simen Hegstad Krueger, Hans Christer Holund et Iver Tildheim Andersen. Le Québécois qui fêtera ses 22 ans dans quelques jours a donc tout donné après le changement de skis pour demeurer avec ce trio afin de rattraper le peloton de skieurs qui ne s’étaient pas arrêtés.

« C’était dans mes plans de changer de ski à la mi-course, mais peu de skieurs l’ont fait. Quand j’ai vu que c’étaient les Norvégiens, je me disais que j’avais peut-être fait une erreur, que ça allait être difficile de les suivre. J’ai serré les dents pour rester avec eux jusqu’au peloton », a raconté le Sherbrookois qui a ensuite choisi de conserver ses énergies pendant que les Norvégiens ont poursuivi leur lancée jusqu’à batailler pour les médailles.

Même si son moment avec les Norvégiens n’a pas été de tout repos, force est de constater qu’il restait toujours de l’énergie dans le réservoir de Léveillé qui s’est battu jusqu’à la toute dernière seconde pour la 25e place qui lui a finalement été soutirée par le Suédois Jens Burman par 0,1 seconde.

« Il y a eu plusieurs petites batailles en fin de course. Il y a un Finlandais qui m’a beaucoup chauffé jusqu’à la fin, j’ai réussi à devancer l’Américain Gus Schumacher et la lutte avec Burman dans la dernière ligne droite, ç’a été intense jusqu’au bout », a conclu le Québécois.

Après sa remontée à la mi-course, Simen Hegstad Krueger a remporté les grands honneurs devant ses compatriotes Hans Christer Holund (+5,7 secondes) et Martin Loewstroem Nyenget (+12,6 secondes). Le top-10 du jour a été complètement dominé par les athlètes de la Norvège.

La Coupe du monde d’Oslo se poursuivra dimanche avec le tout premier 50 kilomètres féminin en Coupe du monde. Katherine Stewart-Jones sera la seule représente de la Belle Province sur la ligne de départ.

Vous pourriez aussi aimer...

18 Mai - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Simone Boilard anime le spectacle

Montréal, 18 mai 2024 (Sportcom) – Simone Boilard (Uno-X Mobility) s’est démarquée samedi lors de la troisième et avant-dernière étape du Tour…

Nos partenaires