8 Jan - 2022 | par Luc Turgeon

Ski acrobatique (bosses) - Coupe du monde

« On court après le temps en ce moment » – Laurent Dumais

Nouvelle

Photo: Sebastien Berthiaume (@stillsbyseb) / Freestyle Canada

Montréal, 8 janvier 2022 (Sportcom) – La Coupe du monde de ski acrobatique qui a été présentée à huis clos à Tremblant est arrivée à un moment opportun pour plusieurs bosseurs de l’équipe canadienne. Laurent Dumais en a notamment profité pour effectuer son retour à la compétition, tandis que les sœurs Chloé et Justine Dufour-Lapointe ont pu « recharger les batteries » pour la dernière ligne droite de ce cycle olympique.

« Je suis super satisfait ! J’avais en tête un retour progressif et je voulais retrouver mes sensations dans des descentes complètes. Finalement, deux finales en deux jours, c’est déjà un bel accomplissement », a déclaré Dumais, qui s’est classé 15e vendredi et 14e samedi.

Le skieur de Lévis a raté les premières Coupes du monde du calendrier 2021-2022 en raison d’une hernie discale. Après avoir reçu une injection de cortisone au début du mois de décembre, il a pu reprendre l’entraînement et garder intacts ses espoirs de qualification olympique. Le processus n’a cependant pas été de tout repos.

« Ç’a été assez rock’n’roll ! Si j’avais eu un peu plus de temps, je l’aurais pris. Malheureusement, dès que je suis revenu début décembre, le temps était déjà contre nous. On court après le temps en ce moment et je devais aligner mes flûtes assez rapidement », a-t-il admis.

À lire : Mikaël Kingsbury se faufile vers une 70e victoire

Classé sixième aux derniers Championnats du monde en mars, Dumais croit toujours en ses chances d’obtenir son billet pour les Jeux olympiques de Pékin, surtout après un tel retour. Le skieur de 25 ans se rendra maintenant à Deer Valley, en Utah, pour la dernière Coupe du monde lui permettant de cumuler des points en vue des Olympiques.

« Le temps presse, mais mes performances de la fin de semaine m’ont rassuré. Je sais que je suis encore dans le coup. Les autres athlètes ont skié depuis le début de l’année, mais j’ai encore mes habiletés. Le plan de match est de progresser jusqu’à Deer Valley, d’essayer de peaker là-bas et me qualifier pour les Jeux. »

Photo: Sebastien Berthiaume (@stillsbyseb) / Freestyle Canada

Vers la bonne direction

La tenue de cette compétition a eu de quoi ravir Chloé et Justine Dufour-Lapointe, elles qui ont réussi leurs meilleures performances de la saison à Tremblant.

« On était heureuses que la compétition puisse avoir lieu au Canada. Il n’y avait pas les partisans comme d’habitude, mais on se trouvait tout de même chanceuses d’avoir droit à cet événement qui était important pour nous dans la qualification olympique », a souligné Chloé, auteure d’une 14e et d’une 8e place.

« Tremblant, c’est tout le temps excitant et ça recharge les batteries pour se rendre jusqu’aux Jeux. C’était la première Coupe du monde de 2022 et ça commence l’année du bon pied ! » a poursuivi sa sœur Justine.

En priorisant un saut qu’elle maîtrise davantage samedi, Chloé a signé son meilleur résultat dans le circuit depuis 2019. Pour sa part, Justine a fini 9e et 11e pour participer à ses deux premières finales de la présente campagne à cette épreuve.

« Ça ne reflète pas ce que j’ai senti sur la piste. Je pense qu’il m’a juste manqué un peu de vitesse. Mes sauts étaient là, mon ski était là, il reste juste à me faire confiance et à y aller all in », a-t-elle analysé, ajoutant que cette progression est de bon augure à l’approche des Jeux olympiques.

« Ce que j’aime le plus, c’est la constance dans nos résultats, je sens vraiment qu’on bâtit quelque chose chaque jour et qu’on évolue pour se rapprocher du podium. On va dans la bonne direction. »

Si la Coupe du monde de Tremblant a servi de propulseur aux trois Québécois, celle de Deer Valley à laquelle ils prendront part dans quelques jours sera d’une importance capitale pour boucler la qualification olympique. Les épreuves seront disputées les 13 et 14 janvier.

Vous pourriez aussi aimer...

24 Mar - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Une fin de saison en or pour Aurélie Moisan

Montréal, 24 mars 2024 (Sportcom) – Aurélie Moisan n’arrive toujours pas à y croire ! Après avoir une saison au-delà de ses…

13 Avr - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Bonhomme et Plante en finale à la Madison

Montréal, 13 avril 2024 (Sportcom) – Lily Plante et Ariane Bonhomme n’avaient pas vraiment d’attente lorsqu’elles s’apprêtaient à s’élancer en finale de…

Nos partenaires