13 Juil - 2023 | par Luc Turgeon

Cyclisme sur route – Tour de France

« On peut être très fiers du Tour qu’on fait » – Guillaume Boivin

Nouvelle

Photo: Israel - Premier Tech

Montréal, le 13 juillet 2023 (Sportcom) – Les cyclistes du Tour de France ont parcouru plus de la moitié des étapes de cette 110e édition et jusqu’à maintenant, la formation Israel – Premier Tech peut être fière du travail accompli, selon le Québécois Guillaume Boivin.

Jeudi, les coureurs ont pris part à la 12e étape du Tour entre Roanne et Belleville-en-Beaujolais. L’Espagnol Ion Izagirre, de l’équipe Cofidis, a attaqué à 30 kilomètres de l’arrivée et a été le premier à compléter le parcours de 168,8 kilomètres.

Il a devancé le Français Mathieu Burgaudeau (TotalEnergies) et l’Américain Matteo Jorgensen (Movistar) de 58 secondes.

Chez Israel – Premier Tech, le Belge Dylan Teuns a participé à l’échappée du jour et s’est classé huitième (+1 minute 27 secondes).

Hugo Houle a terminé 57e (+11 minutes 25 secondes) parmi un groupe de 21 coureurs, tandis que Boivin a conclu en 132e place (+27 minutes 57 secondes)

« Pour moi, c’était juste de passer au travers de l’étape », a mentionné Guillaume Boivin, soulignant au passage le départ « extrêmement difficile » réservé aux athlètes.

Il demeure qu’entre son expérience au Tour de France de l’an passé et celle de cette année, c’est le jour et la nuit.

Celui qui avait été appelé en renfort à la dernière minute n’avait pas eu la chance de se préparer adéquatement avant de s’élancer dans la plus grande épreuve cycliste au monde. Cette fois, les sensations sont nettement supérieures.

« Ce n’est vraiment pas la même histoire que l’année passée ! C’est plus le fun et c’est moins stressant de ne pas se demander chaque jour si on va finir ou non. Je passe les montagnes beaucoup mieux, je peux même aller dans les échappées et faire mon travail», a souligné Boivin, qui a notamment épaulé Michael Woods dans sa victoire à la neuvième étape.

« Jusqu’à maintenant, on peut être très fiers du Tour qu’on fait et on espère continuer dans cette direction. Il y a de solides étapes qui s’en viennent. »

En plus de la victoire de Woods, le Letton Krists Neilands a offert tout un spectacle mardi en s’échappant sur une trentaine de kilomètres. Il a été repris à trois kilomètres de l’arrivée.

« Il était dans un jour fantastique mardi, c’était assez impressionnant. Il est passé proche, mais les étoiles n’étaient pas alignées. Je pense qu’on va le revoir d’ici le reste du Tour. »

Houle et Boivin sont présentement 77e et 132e au classement général provisoire, toujours mené par le champion en titre Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma). L’Ontarien Michael Woods, coéquipier d’Houle et de Boivin, est le mieux classé de leur formation au 30e rang.

Une arrivée au sommet est prévue vendredi en conclusion de la 13e étape, suivie de deux étapes en montagne durant la fin de semaine.

Vous pourriez aussi aimer...

4 Juil - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Un deuxième top-10 de suite pour Pascal Ackermann

Montréal, 4 juillet 2024 (Sportcom) – Après une sixième place la veille, Pascal Ackermann, coéquipier des Québécois Hugo Houle et Guillaume Boivin…

Nos partenaires