17 Jan - 2024 | par Mathieu Laberge

Paracyclisme – Coupe du monde

Sans ennuis mécaniques, Charles Moreau anime la course

Nouvelle

Photo: Javier Valdes /Parapanamericanos 2023 vía Photosport

Montréal, 17 janvier 2024 (Sportcom) – Le début de saison précoce de Charles Moreau n’a pas été un obstacle pour qu’il soit un des principaux acteurs de la course en ligne de 54,6 kilomètres des H3, mercredi, à la Coupe du monde de paracyclisme d’Adélaïde, en Australie, où il a pris le septième rang.

Deux jours plus tôt, le spécialiste du vélo à main avait été décoré de la médaille de bronze au contre-la-montre individuel. Le vainqueur de l’effort en solitaire de lundi, le Norvégien Christian Gyldenohr, avait alors devancé l’Italien Martino Pini.

Mercredi, à la course en ligne, c’est Pini qui s’est imposé en solo avec une avance de 40 secondes sur le Norvégien. L’Espagnol Luis Miguel Garcia-Marquina Cascallana a complété le podium, tout juste devant l’Ontarien Joey Desjardins, également membre de ce groupe de cinq poursuivants. Moreau a franchi la ligne d’arrivée avec un retard de 1 minute 4 secondes sur l’Italien.

« On a bien travaillé, Joey Desjardins et moi. J’ai tenté de faire une échappée au quatrième des sept tours en espérant que deux ou trois coureurs se joignent à moi pour qu’on travaille ensemble, mais ça n’a finalement pas été le cas, alors je suis retourné dans le peloton », a soutenu l’athlète de Victoriaville qui est revenu à la charge avec un tour à faire.

Peine perdue, il a ensuite positionné Desjardins pour le sprint.

Moreau ne quittera pas l’Australie avec de l’amertume.

« Je suis super content du déroulement de la course, surtout parce que ça fait trois courses de suite que je n’ai aucun pépin mécanique. Les solutions que nous avons trouvées cet automne portent fruit », a-t-il précisé en faisant référence au système qui aligne l’angle des roues arrières de son vélo.

L’an dernier, ce système lui avait causé bien des problèmes parce qu’il se déréglait après des passages sur des surfaces moins carrossables, ce qui générait une résistance supplémentaire.

« Avec ma troisième place au contre-la-montre obtenue 48 heures plus tôt, je suis super content, surtout si on considère que c’est un début de saison précoce. Je n’ai jamais coursé en janvier en 12 ans de carrière. »

Louis-Albert Corriveau-Jolin a été le huitième à franchir la ligne d’arrivée de la course en ligne des T2 de 23,4 kilomètres avec un retard d’un peu moins de 4 minutes sur le gagnant, l’Allemand Maximilian Jäger.

Du côté canadien, la vétérane Shelley Gauthier a fini deuxième à la course en ligne féminine des T1, alors que Nathan Clement a été médaillé de bronze dans la même classe, mais à l’épreuve masculine.

Après ce premier arrêt de la saison de Coupe du monde, Charles Moreau occupe le quatrième rang au classement des H3. Il prendra part à deux autres Coupes du monde ce printemps en Europe, afin d’amasser un maximum de points pour assurer sa troisième participation aux Jeux paralympiques, cette fois à Paris.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

25 Fév - 2024 | par Mathieu Laberge

Les fleurettistes canadiens seront à Paris !

Montréal, 25 février 2024 (Sportcom) – L’équipe canadienne masculine de fleuret a officieusement assuré sa place aux Jeux olympiques de Paris l’été…

Nos partenaires