18 Fév - 2024 | par Sportcom

Patinage de vitesse courte piste – Coupe du monde

Deux médailles d’or en moins d’une heure pour Steven Dubois !

Nouvelle

Photo: Patinage de vitesse Canada, Greg Kolz

Montréal, 18 février 2024 (Sportcom) – L’heure dorée représente le moment de la journée où le soleil dévoile ses plus belles couleurs. Steven Dubois a donné un nouveau sens à cette expression en remportant deux fois l’or en moins de 60 minutes à la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste de Gdansk, en Pologne.

Dimanche, l’athlète de Lachenaie s’est d’abord imposé au 500 m pour ensuite mériter une deuxième médaille d’or, cette fois au relais masculin avec ses coéquipiers Félix Roussel, Jordan Pierre-Gilles et Pascal Dion. Les patineurs québécois ont devancé ceux des équipes de la Corée du Sud et du Japon.

Roussel a été le deuxième à franchir la ligne d’arrivée du 500 m dimanche, sauf qu’il a été disqualifié pour avoir poussé le Polonais Michal Niewinski, médaillé de bronze au grand plaisir de la foule.

L’argent est allé au Kazakh Denis Mikisha et le Sherbrookois a été relégué au cinquième rang.

« C’est une journée parfaite avec les gars et individuellement, je me sentais aussi bien qu’hier (samedi). J’ai réussi à courser comme je le voulais et je n’ai pas fait d’erreur. Je me sentais plus fort que les autres et j’ai parfaitement exécuté mon plan », a commenté Steven Dubois dans une déclaration transmise par Patinage de vitesse Canada.

Il s’agit de sa deuxième médaille deux jours après celle d’argent obtenue la veille au premier 500 m de la compétition.

Le triple médaillé olympique est aussi passé bien près de mettre la main sur le globe de cristal remis à l’athlète qui a accumulé le plus de points pendant la saison de Coupe du monde. Il a fini au deuxième rang (1052 points) derrière le Sud-Coréen Park Ji Won (1071 points).

« J’étais un peu déçu de cette deuxième place, mais ça m’a donné de la motivation pour challenger les Sud-Coréens en finale du relais et pour gagner le titre de champions du monde de relais (masculin) pour une troisième année de suite (le mois prochain) ! »

En finale du relais, les éventuels vainqueurs ont augmenté le rythme en fin d’épreuve pour conserver la tête pendant que derrière, Japonais et Sud-Coréens bataillaient pour la deuxième place. Une fois cette lutte terminée, les représentants de la Corée du Sud ont fait plusieurs tentatives de dépassement sur les Canadiens, mais ceux-ci ont toujours réussi à leur fermer la porte.

Le Canada remporte donc le classement général de la saison de Coupe du monde de la spécialité avec trois victoires en six finales.

« On savait qu’on devait gagner la finale, donc j’ai été très agressif tout au long de la course afin que l’on impose notre rythme pour démontrer que nous étions les plus forts, a analysé Félix Roussel. Gagner l’or et le classement cumulatif juste avant les mondiaux démontre que nous avons ce qu’il faut pour être couronnés champions du monde dans un mois. C’est notre objectif ».

« On a vraiment fait une course parfaite, en contrôle de notre stratégie du début à la fin », a renchéri Dubois.

Les Championnats du monde auront lieu à Rotterdam, aux Pays-Bas, à compter du 15 mars.

Maxime Laoun a été l’autre finaliste individuel québécois du jour. Opposé à quatre Sud-Coréens dans l’ultime course du 1000 m, le Montréalais s’est classé au cinquième rang de l’épreuve remportée par Park Ji Won.

Quant à la Néo-Brunswickoise Courtney Sarault, elle a obtenu le même classement au 500 m.

En finale féminine du relais, le quatuor canadien formé de Kim Boutin, Courtney Sarault, Rikki Doak et Renee Marie Steenge a été disqualifié. Steenge a coupé sa ligne pour donner la touche à Sarault, ce qui s’est traduit par la chute d’une relayeuse américaine.

Autres résultats québécois

Femmes

1000 m
12- Danaé Blais
14- Claudia Gagnon
15- Kim Boutin

Hommes

500 m
15- Jordan Pierre-Gilles

1000 m
8- Philippe Daudelin
56- Pascal Dion

Vous pourriez aussi aimer...

18 Mar - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Lily Plante prend les choses en main

Montréal, 18 mars 2024 (Sportcom) – Lily Plante souhaite créer ses propres opportunités cette année sur la scène internationale du cyclisme sur…

Nos partenaires