16 Oct - 2022 | par Mathieu Laberge

Rugby en fauteuil roulant – Championnat du monde

Une cinquième place, mais sans grandes célébrations

Nouvelle

Photo: Facebook, Wheelchair Rugby Canada

Montréal, 16 octobre 2022 (Sportcom) – L’équipe canadienne de rugby en fauteuil roulant a su rebondir de sa défaite de vendredi aux mains des États-Unis, en quart de finale, pour remporter ses deux matchs de classement du Championnat du monde et conclure au cinquième rang. Dimanche, face aux Français, la troupe de Patrick Côté s’est imposée 60-48 dans l’affrontement pour la cinquième place au dernier jour du tournoi présenté à Vejle, au Danemark.

La veille, dans leur premier match de classement, les Canadiens avaient eu raison des Néo-Zélandais par la marque de 60-49. Anthony Létourneau et Fabien Lavoie étaient les deux représentants du Québec dans l’équipe canadienne.

« C’est toujours important de finir le plus haut que l’on peut pour aller grappiller quelques points au classement mondial. C’était important pour l’équipe d’aller chercher ces deux dernières victoires-là afin de finir cinquième », a souligné Côté.

Le revers de 53-51 vendredi a bloqué la route des Canadiens vers le podium, ce qui était son objectif au Danemark. Ce but était possible aux yeux de l’entraîneur, car plus tôt cette année en matchs préparatoires, le Canada avait eu raison des États-Unis à trois occasions.

« On ne se fera pas de cachette : du point de vue émotif, je ne suis pas prêt à dire que je suis déjà passé à autre chose et l’équipe non plus », a poursuivi le pilote canadien à propos de l’affrontement de vendredi. « On est contents d’avoir gagné ce matin (dimanche), mais il n’y a pas encore de grandes célébrations. »

Avec le recul, la défaite d’entrée de jeu contre l’Australie et un revers contre le Japon en ronde préliminaire ont compliqué la tâche des Canadiens.

« Nous sommes arrivés dans le tournoi avec un bon momentum. […] Comme on l’a vu contre les Américains, à n’importe quelle journée, on pouvait battre n’importe quelle équipe ici, mais on n’a pas réussi à le faire dans certains matchs-clés. On se retrouve pas mal là où on a été depuis trois ou quatre ans », a poursuivi l’entraîneur en faisant référence à la cinquième place du pays aux Jeux paralympiques de Tokyo.

« Je pense que l’équipe s’est améliorée, même si nous sommes encore un peu à court dans les grands moments contre les autres (grandes) équipes. »

Restera maintenant à l’entraîneur et à son personnel de bien identifier ce qui a fait défaut, même s’il commence à se faire une tête à ce sujet, à commencer par l’importance de marquer le premier point à chaque quart. Côté a ajouté que les trois défaites canadiennes sont survenues contre les formations qui quitteront le Danemark avec une médaille.

En grande finale, l’Australie a défait les États-Unis 58-55. Plus tôt dans la journée, le Japon a eu raison du Danemark 61-57 dans la finale pour le bronze.

Les membres de l’équipe nationale s’accorderont quelques semaines de repos avant de revenir sur le parquet. Plusieurs joueurs de l’équipe nationale iront jouer dans la ligue américaine. Côté et le personnel de l’équipe feront le bilan de la dernière année afin d’amorcer la planification en vue des Jeux paralympiques de Paris.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

13 Mar - 2023 | par Mathieu Laberge

La nouvelle route de James Piccoli

Montréal, 13 mars 2023 (Sportcom) – La carrière d’un cycliste professionnel est à l’image des routes qu’il parcourt. Tout sauf une longue…

Nos partenaires