9 Mar - 2022 | par Mathieu Fontaine

Ski paranordique - Jeux paralympiques

Après une frousse, Lyne-Marie Bilodeau est stoppée aux qualifications du sprint

Nouvelle

Facebook / Lyne-Marie Bilodeau

Montréal, 9 mars 2022 (Sportcom) – Lyne-Marie Bilodeau est passée par toute la gamme des émotions, mercredi, aux Jeux paralympiques de Pékin. Après avoir lourdement chuté dans son tour d’échauffement, la Québécoise a pris le 16e et dernier rang des qualifications à l’épreuve de sprint, en catégorie assis.

« Disons que ç’a été toute une aventure ! » a lancé d’entrée de jeu Bilodeau, auteure d’un temps de 3 min 46,30 s lors de son passage sur la piste du Centre national de ski de Zhangjiakou.

Il faut dire que la nervosité était au rendez-vous pour la skieuse paranordique qui, à peine une trentaine de minutes plus tôt, s’était payé une visite hors-piste en tombant dans une descente du parcours d’un kilomètre.

« La neige était très compacte ce matin et c’était très rapide. Malheureusement, je suis tombée dans une pente en voulant changer de tracé et mes skis ont levé. J’ai complètement perdu le contrôle et je suis passée directement sous une clôture », a raconté Bilodeau, ajoutant que plusieurs autres athlètes ont subi le même sort pendant la journée.

La Sherbrookoise n’a toutefois pas abandonné. Elle a repris ses esprits, puis elle a rejoint les autres compétitrices à la ligne de départ pour s’élancer aux qualifications. Et même si elle n’a pu obtenir l’une des 12 places disponibles pour la phase éliminatoire, Bilodeau retiendra du positif de sa mésaventure.

« J’étais beaucoup plus nerveuse que d’habitude, mais ça s‘est bien passé. La neige était déjà beaucoup plus molle et j’ai pu pousser. Je suis très contente d’avoir réussi à me reconcentrer pour passer à autre chose rapidement. Je voulais juste faire ma course et je m’en sors avec quelques ecchymoses et aucune blessure sérieuse », a analysé celle qui s’était classée neuvième au 15 km assis, dimanche.

La Chinoise Yang Hongqiong (3 min 18,2 s) a été sacrée championne de l’épreuve à l’issue de la finale. Elle a été suivie à l’arrivée par l’Américaine Oksana Masters (+1,7 s), médaillée d’argent, et par sa compatriote Panpan Li (+12,8 s), décorée de bronze.

Seule autre Canadienne en lice au sprint de la catégorie assis, l’Ontarienne Christina Picton (+20,4 s) a fini sixième.

Lyne-Marie Bilodeau sera de retour en action samedi, pour disputer l’épreuve de 7,5 km. Pour l’occasion, son objectif sera de tout donner sur la piste et de clore ses premiers Jeux paralympiques de belle manière.

« Il y a toujours une course où c’est plus difficile et elle est maintenant derrière moi. Maintenant, je peux en rire et me concentrer sur la prochaine. Je sais que ça va mieux se passer et je suis confiante de faire une bonne course », a-t-elle conclu dans sa bonne humeur habituelle.

Vous pourriez aussi aimer...

6 Nov - 2022 | par Mathieu Laberge

Des relais d’or et d’argent

Montréal, 6 novembre 2022 (Sportcom) – Les champions olympiques du relais masculin Pascal Dion, Steven Dubois, Maxime Laoun et Jordan Pierre-Gilles ont…

Nos partenaires