15 Sep - 2022 | par Luc Turgeon

Traversée du Canada

Un impact significatif se fait déjà sentir

Nouvelle

Photo: Facebook / Léandre Bouchard

Montréal, 15 septembre 2022 – Il ne pédale que depuis mardi et déjà, Léandre Bouchard a su faire une différence. Parcourant le Canada à vélo de Vancouver à Alma au profit du Centre de prévention du suicide 02, l’Almatois a amassé plus de 2000 $ jusqu’à maintenant, en plus de sensibiliser la population à une cause qui lui est chère.

La plupart de ses compétiteurs prennent du repos au terme de la saison de vélo de montagne. Bouchard, lui, a plutôt entamé un périple d’environ 5200 kilomètres en guise de « récompense ». Il compte arriver à bon port à la mi-octobre.

En s’associant avec le Centre de prévention du suicide Saguenay-Lac-Saint-Jean/Chibougamau-Chapais, l’athlète de 29 ans s’est doté d’une motivation supplémentaire, lui qui est totalement dédié à cette cause qui l’a touché de très près par le passé. Sa sœur s’est enlevé la vie en 2009, puis sa mère est passée à l’acte l’année suivante.

« J’en parle publiquement pour la première fois et c’est difficile, mais j’ai senti que ça donnait un sens à ma sortie. Ça me donne une raison pour chaque coup de pédale et quand ce sera difficile, je saurai que je le fais pour d’autres personnes », a-t-il confié à Sportcom en début de semaine, avant de prendre son vol vers Vancouver.

L’idée a été accueillie à bras ouverts par l’équipe du Centre de prévention du suicide 02. Non seulement les dons se multiplient depuis l’annonce du projet, les informations diffusées à propos de l’aide et des services offerts au Centre accentuent la visibilité de l’organisme.

« Léandre nous a contactés par téléphone pour nous expliquer ce qu’il avait en tête et nous l’avons vite trouvé très humble [dans sa démarche]. Pour nous, c’est toujours un grand plaisir de voir que des gens sont sensibles à ça et veulent apporter leur aide », a mentionné Claudia Tremblay, superviseure des communications du Centre.

« C’est important pour nous que les gens en parlent dans la communauté et ouvrent la discussion. C’est la meilleure prévention possible. C’est non seulement utile, ça peut sauver des vies. »

« Les idées folles »

La plus longue sortie de cyclotourisme de Léandre Bouchard a été d’une durée de 10 jours. Le champion canadien élite en cross-country en 2021 a notamment fait Las Vegas – Tucson en passant par le Grand Canyon, Las Vegas – Los Angeles en traversant Death Valley, puis le tour de la Gaspésie, en compagnie de Raphaël Auclair.

« Je m’attends à de longues journées et à des moments de fatigue. J’ai surtout hâte de voir comment mon corps va réagir après plus d’une semaine », a précisé Bouchard.

Partager la route avec un équipier aurait pu alléger la tâche et servir de motivation. Les personnes approchées ont toutefois décliné l’offre, préférant se reposer après une saison complète en Coupe du monde. Maintenant bachelier en enseignement de l’éducation physique, Léandre Bouchard y voyait plutôt l’occasion de meubler son horaire automnal.

« Ce n’est pas tout le monde qui a des idées folles comme moi ! On dirait que je suis le seul à être assez fou pour ça, a-t-il partagé en riant. Plusieurs n’ont plus d’énergie, mais moi, je trouve ça énergisant. Je vois ça comme une récompense, mais on n’a pas tous les mêmes intérêts. »

Le cycliste s’assure toutefois d’être accompagné à distance, via les médias sociaux, donnant régulièrement de ses nouvelles. Il en profite aussi pour « bifurquer vers la prévention du suicide », un enjeu qui demeure au cœur de son défi.

« Dès le départ, Léandre nous a souligné que c’était important pour lui de livrer le bon message et de s’adresser tant aux personnes qui ont des pensées suicidaires qu’à celles qui sont endeuillées, ou qui sont inquiètes pour leurs proches, a raconté Claudia Tremblay. Il a une belle visibilité, on voit un certain engouement et cette semaine, c’est assez impressionnant ! »

Des hauts et des bas

Cette aventure permettra à Léandre Bouchard de tourner la page sur une campagne décevante en Coupe du monde. Une chute subie à l’entraînement au Brésil, en avril, l’a placé sur la touche pour quelques semaines. Il a remporté la Coupe Canada de Baie-Saint-Paul en juillet, mais son retour à l’international a été parsemé de chutes, de bris mécaniques et de contre-performances.

« S’il y avait une saison plus difficile à avoir, c’était probablement celle-ci ! » a-t-il souligné, en référence au processus de qualification olympique qui gagnera en importance dès l’an prochain.

« Je retiens de bonnes choses et je suis sur la bonne voie. Ce qui est ressorti de mon bilan de saison avec mon équipe, c’est que je gagne en maturité et que mon attitude est excellente. Ça n’aura pas le choix de me sourire à un moment ou à un autre. »

Pour l’instant, il se concentre sur son trajet pancanadien, séjournant dans sa tente ou chez des amis, à la mémoire de ses proches.

Si vous êtes inquiets pour vous ou pour un proche, une personne endeuillée par suicide ou avez besoin d’information en prévention du suicide, contactez la ligne d’intervention téléphonique provinciale : 1-866-APPELLE ou la ligne d’intervention numérique provinciale (clavardage et texto) : SUICIDE.CA

Visitez la page Facebook de Léandre Bouchard pour suivre sa traversée, ou pour faire un don.

Vous pourriez aussi aimer...

9 Sep - 2022 | par Mathieu Laberge

Semer du bonheur pour devenir meilleur

Québec, 9 septembre 2022 (Sportcom) – Ils n’étaient pas dans un karaoké, mais c’était tout comme. Au dernier Tour de France, on…

Nos partenaires