18 Déc - 2022 | par Mathieu Laberge

Patinage de vitesse courte piste – Coupe du monde

Les relayeurs canadiens poursuivent leur domination

Nouvelle

Montréal, 18 décembre 2022 (Sportcom) – Ils sont champions olympiques en titre et dimanche, ils ont poursuivi leur domination sur la scène internationale. Le relais canadien masculin de patinage de vitesse courte piste a une fois de plus démontré qu’il était le quatuor à battre alors qu’il a signé une autre victoire à la Coupe du monde d’Almaty, au Kazakhstan. William Dandjinou, Pascal Dion, Maxime Laoun et Jordan Pierre-Gilles ont devancé les formations néerlandaise et japonaise.

À cette médaille d’or s’ajoute celle d’argent du relais féminin formé de Danaé Blais, Kim Boutin, Courtney Sarault et Renee Marie Steenge et celle d’argent de Steven Dubois au 1000 mètres. Le Terrebonnien a aussi été décoré de l’or au relais étant donné qu’il avait patiné en demi-finale.

Il s’agit d’une deuxième victoire des relayeurs canadiens à Almaty, eux qui s’étaient imposés une semaine plus tôt. La semaine dernière, l’équipe finaliste était formée de Steven Dubois, Maxime Laoun, Félix Roussel et Jordan Pierre-Gilles.

« Toute l’équipe est contente et c’est surtout que les six patineurs ont pu participer à au moins une des finales, donc chacun peut célébrer et personne n’a été laissé derrière », s’est réjoui Pascal Dion en entrevue avec Sportcom.

« C’est une de nos forces : peu importe les quatre gars qu’on met sur la glace, chacun connaît son rôle et chaque patineur a vraiment bien coursé les relais dans ces deux fins de semaine. »

En quatre Coupes du monde cette saison, les représentants du pays ont remporté trois médailles d’or et une de bronze.

Dimanche, les Canadiens ont tenté de créer un écart dans les deux derniers échanges afin de mettre la table pour leur finisseur Jordan Pierre-Gilles qui a brillé comme il l’avait fait une semaine plus tôt. Le Sherbrookois a effectué un spectaculaire dépassement à l’intérieur dans le dernier virage pour soutirer la médaille d’or aux Néerlandais.

« Tant avec Steven que moi (pour finir), on est capables de gagner avec plein de combinaisons différentes. Deux fins de semaine en ligne avec de belles fins de relais, c’est sûr que ça fait plaisir et ça montre que je suis capable de faire des mooves importants dans des moments cruciaux », a expliqué Pierre-Gilles, qui a pu compter sur la poussée de Maxime Laoun avant son dernier relais.

« Ça prend du guts, mais en tant qu’équipe, on essaie de se mettre dans de bonnes conditions pour justement y arriver. On a eu différents membres dans différentes finales et peu importe les situations, on est capables de s’en sortir très bien. »

Deux Québécois en finale du 1000 mètres

Médaillé d’argent la veille au 500 mètres, Steven Dubois a ajouté une autre récompense de cette couleur à sa récolte, cette fois sur la distance de 1000 mètres. Pascal Dion était aussi de cette finale et a terminé en quatrième place. L’état de la glace a été un obstacle supplémentaire comme l’a indiqué Dion.

« J’ai eu plusieurs déséquilibres en finale. J’étais bien placé en troisième position et quand j’ai vu Steven et le Letton commencer à se chamailler un petit peu, j’ai vu une occasion d’aller en avant, sauf que j’ai perdu l’équilibre plusieurs fois et ça m’a pris toute mon énergie. […] Je l’avais un peu sur le cœur de ne pas avoir pu courser comme je le voulais, mais on s’est bien repris au relais. »

Le Montréalais Maxime Laoun a remporté la finale B de ce 1000 mètres.

Au relais féminin, les Canadiennes ont terminé derrière le quatuor sud-coréen et devant les Hongroises.

Kim Boutin a aussi été de la finale du 1000 mètres où elle s’est classée quatrième. La Sherbrookoise et médaillée d’argent sur cette distance aux Jeux de Pyeonchang a raté la troisième marche du podium par un peu plus d’une seconde. La Néerlandaise Suzanne Schulting a remporté la médaille d’or, sa deuxième du week-end, après celle du 500 mètres de samedi.

L’équipe canadienne sera de retour au pays afin de profiter de quelques jours de congés pour ensuite reprendre l’entraînement en vue de la prochaine Coupe du monde qui sera disputée à Dresden, en Allemagne, au début février.

Autres résultats québécois

500 mètres F
18- Danaé Blais

500 mètres H
8- Jordan Pierre-Gilles
10- Félix Roussel
13- William Dandjinou

1000 mètres F
9- Claudia Gagnon

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

28 Jan - 2023 | par Mathieu Laberge

Laurence St-Germain en mode rattrapage

Montréal, 28 janvier 2023 (Sportcom) – Sur un court parcours qui présentait une marge d’erreur réduite, Laurence St-Germain a connu un ennui…

29 Jan - 2023 | par Mathieu Laberge

Antoine Cyr comble ses grosses attentes

Montréal, 29 janvier 2023 (Sportcom) – « J’ai de grosses attentes et on verra comment ça va aller », avait mentionné le fondeur Antoine…

18 Jan - 2023 | par Mathieu Laberge

Barbe, superstitions et aérodynamique

Montréal, 18 janvier 2023 (Sportcom) – Qu’est-ce que deux centièmes de seconde sur une course d’une minute 7,28 secondes ? Presque rien, mais…

Nos partenaires